Marie-Paule BENOIT BASSET
par Charlotte Benoit
 

A travers ses toutes dernières œuvres empreintes d’un médiévisme futuriste, MP BENOIT BASSET crée le pendant parfait à l’autre versant de son œuvre qui entraîne habituellement le spectateur dans les méandres d’un monde de réflexion et de communion supérieure.

L’artiste dévoile ici l’envers de son travail et nous plonge dans l’univers du profane, de l’apparence et de l’intrigue. Bijoux et ornements badinent avec des peaux lisses et pales, étoffes et parures flirtent avec des corps sensuels et charnels, occasionnellement difformes. L’opulence, le luxe et parfois même l’érotisme dominent ces toiles qui se suivent et s’ imbriquent : processions surnaturelles  de personnages aussi étranges les uns que les autres. Parés de riches et somptueux atours, lointains écho du début de la renaissance, ou parfois aussi,  à moitié dénudés, les protagonistes flottent sur un fond noir les isolant de toute référence chronologique et géographique. Seule leur puissante charge énigmatique leur confère cette prestance si ambiguë. Regards qui se croisent ou se cherchent, conciliabules accusateurs, visages inquisiteurs, l’intrigue est omniprésente.

L’ambiance lourde, mystérieuse et impénétrable, réminiscences des cours royales les plus agitées , vue par l’œil contemporain de l’artiste, a donné naissance à cette série d’œuvres à l’originalité déstabilisante et par-dessus tout baroque.

Charlotte Benoît, Attachée de Presse
ch.benoit@neuf.fr